Formation professionnelle

Toulouse, un choix de prmière place pour le fondateur

Pour comprendre pourquoi James Carlès a choisi de développer son projet de Centre Chorégraphique à Toulouse, en Occitanie, il faut revenir quelques années en arrière. Originaire du Cameroun, James Carlès est jeune adolescent quand il débarque pour la première fois en France. Sa fratrie rejoint différentes métropoles, lui c’est à Bordeaux qu’il atterrit. Quatre ans plus tard, son père consulte un chaman montpelliérain présenté comme celui du président François Mitterrand, qui lui indique de regrouper tous ses enfants à Toulouse. Lorsque James Carlès arrive dans la ville rose, il est conquis par son atmosphère. Pendant son année de terminale, son professeur de jazz et moderne lui montre une vidéo de la compagnie d’Alvin Ailey. Très marqué par ces images, James Carlès décide d’aller à New-York se former auprès des danseurs/chorégraphes modernes afro-américains, Alvin Ailey et José Limon. Il est néanmoins destiné à reprendre la ferme industrielle familiale. A la fin de l’été de formation en danse, il intègre donc l’école d’ingénieurs d’agriculture (ESAP) des jésuites toulousains. Conscient de sa passion pour la danse, ces derniers lui permettent de s’inscrire dans un programme pour sportifs de haut niveau. Ainsi, il fera des allers-retours entre Toulouse et New-York avant de se consacrer entièrement à la danse et à la chorégraphie à partir de 1993-1994 avec la pièce Toubela (Confession) financée par la Banque Populaire et l’ESAP. Durant sa carrière, James Carlès a eu l’occasion de découvrir de nombreuses villes et pays, et pourtant Toulouse conserve sa place de choix. En effet, cette ville aux multiples influences partage de nombreuses valeurs de l’artiste à commencer par sa vocation, la transmodernité. Au-delà de la grande diversité que la ville rose abrite, ce sont les liens entre ses habitants qui créent cette atmosphère si particulière. À Toulouse on peut porter sa culture tout en partageant des valeurs communes avec celles des autres. C’est une ville qui possède à la fois une forte identité et une grande ouverture. C’est pour partager et soutenir cette vision que James Carlès décida en 1989 de fonder la Compagnie James Carlès Danse & Co, puis d’établir le Centre Chorégraphique James Carlès à Toulouse en 1998.

Parmi les mille et une facettes de notre belle ville rose nous vous avons sélectionné les trois atouts majeurs, ceux qui ne laissent plus de place aux doutes quant à son attractivité.

Nous
Rencontrer

51 bis Rue des Amidonniers,
31000 Toulouse, France

Du lundi au jeudi de 9h à 22h30
Vendredi de 9h à 21h30
Samedi de 10h à 18h

NOUS
CONTACTER

Une question ? Un projet ?
Contactez-nous…

notre
Équipe

Contacter directement
un membre de l’équipe.